/* */ Paroisse catholique de Rillieux-la-Pape: Feuille paroissiale N° 373 du dimanche 8 Février 2015

vendredi 6 février 2015

Feuille paroissiale N° 373 du dimanche 8 Février 2015

5ème dimanche du Temps Ordinaire
Semaine pour la santé


“Il guérit beaucoup de gens atteints de toutes sortes de maladies”

La maladie est une des expériences les plus dures et le plus difficiles pour l’être humain. Le malade qui sent sa vie menacée souffre, sans trop savoir pourquoi. C’est aussi une souffrance pour sa famille, pour ceux qui l’aiment, pour ses proches et ses amis. Comment et quoi faire quand la science ne peut plus rien ?

Avant tout il faut s’approcher du malade, de celui qui souffre, discrètement et avec un grand respect. Il faut l’aider à lutter contre la maladie, lui donner des forces pour collaborer avec ceux qui le soignent. Il faut l’accompagner tout au long de la maladie, quel que soit son état d’esprit, en sachant se mettre à sa place. Il faut l’écouter  et ainsi partager avec lui ses espérances, ses peurs, ses angoisses, ses plaintes. Et cela n’est pas toujours facile.  La vraie écoute du malade exige de notre part d’accueillir et de comprendre ses réactions, ses silences, ses gestes, ses regards.

Le croyant peut aussi aider le malade à prier, à trouver en lui la paix, à croire dans l’amour infini de Dieu pour chaque créature. L’Evangile nous dit “qu’on emmenait à Jésus tous ceux qui étaient atteints d’un mal et il savait les accueillir. Il guérit beaucoup de gens atteints de toutes sortes de maladies.” Et il leur disait : “Ta foi t’a sauvé.”

L’Eglise, chacun de nous, se doit de continuer l’œuvre de Jésus. Il y a dans notre paroisse une équipe “santé” qui s’occupe de visiter les malades de leur apporter la communion, de prier avec eux. Nous sommes tous concernés.  Lors de la dernière rencontre interreligieuse, le 31 janvier, nous avons entendu un appel venant de nos frères musulmans pour former une équipe interreligieuse pour visiter des malades.

“Tout ce que vous faites à l’un de vos frères, c’est à moi que vous le faites”, nous dit Jésus.

Père José


Ce qui s’est passé


Bienvenue dans la communauté chrétienne à Charlotte.

La communauté Paroissiale était heureuse d’accueillir Charlotte Cotisson qui a fait son entrée en catéchuménat le 18 janvier 2015. Elle avait commencé ce cheminement en juin 2014. N’oublions pas de prier pour elle !

Sœur Victoria

MCR (Mouvement Chrétien des Retraités)

Jeudi 29 janvier – toute la journée s’est tenue au Domaine St Joseph une rencontre importante pour le MCR (Mouvement Chrétien des Retraités) du diocèse de Lyon ; nous étions environ 80 personnes en compagnie, bien entendu, du Père Roger Philibert – aumônier diocésain du mouvement -, et d’Hélène Poupon – responsable diocésaine.

Le matin était réservé aux responsables d’équipes qui pouvaient se faire accompagner par un ou deux membres de leur équipe, ce que nous avons fait.

En petits groupes, d’horizons différents, nous avons partagé nos façons de travailler  dans nos équipes respectives, notamment en fonction du thème de cette année    «  La Retraite un bonheur possible »,  comment avait été reçu ce thème à l’intérieur de nos groupes, quelles avaient été les réactions, le bonheur n’étant pas de toute évidence présent à tout moment de notre vie, mais quand même souvent si l’on fait quelques efforts pour le chercher. Bonheur difficile à atteindre ?  en le donnant déjà autour de soi par de multiples petites actions : entraide, relation avec les autres, fraternité dans les groupes, prières communes etc, etc…, mais attention aux faux bonheurs (produits de consommation entre autres),  et puis à ne surtout pas oublier : nous avons l’Evangile pour nous y aider.

La  Joie de l’Evangile a été un sujet très prenant de discussions car le lien avec le Bonheur était évident. Il nous a été recommandé de lire ce que notre pape François avait écrit. Certaines personnes présentes qui avaient  participé aux récollections proposées par le MCR sur ce sujet, nous ont fait part de tout le bien  qu’elles en ont retiré.

Après un très bon déjeuner et de sympathiques rencontres autour des tables, l’après-midi a été consacrée à l’assemblée générale avec le rapport moral et le rapport financier qui  ont été approuvés à l’unanimité ainsi que les candidatures de nouveaux membres constituant le comité diocésain. Quelques vagues projets d’avenir du mouvement ont également été évoqués mais il est encore trop tôt pour en parler.

Résumé de la journée : un grand réconfort pour nous  de pouvoir partager avec beaucoup d’autres notre action, et encore merci au Père José qui, malgré sa lourde charge, prend le temps de nous recevoir pour préparer nos réunions et y participer ; certaines équipes n’ont pas la chance d’avoir un accompagnateur spirituel et le regrettent.

Michèle

Solidarité et fraternité le 31 Janvier :

la salle de la mosquée était pleine à craquer pour accueillir la rencontre interreligieuse sur la solidarité : plus de 90 personnes y participaient.

Un texte sur la paix a été lu par un représentant des quatre communautés (musulmane, juive, protestante et catholique). Mr le Maire, dans son discours, a souligné l'importance pour le " vivre ensemble" à Rillieux d'un groupe tel  que Salam Paix Shalom.

Les  participants ont formé des groupes d'une dizaine de personnes. Dans plusieurs carrefours, c'est d'abord la solidarité matérielle qui a été évoquée : l'aumône. C'est un pilier de l'islam et, dans le judaïsme, cela fait partie des commandements. Chez les protestants, il y va de sa responsabilité individuelle face à l'Evangile et pour les catholiques :"Ce que tu fais à ton prochain, c'est à Dieu que tu le fais.

Le dialogue commence près de chez soi, par un sourire. Qui est mon voisin? Donner de son temps c'est donner de soi-même.

Bien entendu, les parents jouent un rôle primordial dans l'apprentissage du respect et des règles de vie en société. Le respect de la laïcité est une obligation pour arriver à vivre ensemble. Les 3 valeurs de la république ainsi que le respect devraient être enseignés à l'école. Des moments privilégiés tels que la Fête des Voisins ou, avec les enfants du Collège St Charles, l'itinérance interreligieuse entre les différents lieux de culte de Rillieux, créent de la solidarité.

Les " manques" de solidarité : lorsque, dans l'industrie, il n'y a pas de transmission de savoir aux jeunes, lorsqu'on n'embauche que des intérimaires de passage, les jeunes qui passent beaucoup trop de temps devant leurs écrans.

De la solidarité, on peut parvenir à la fraternité, lorsque des personnes de confessions différentes ont fait la marche du 11 Janvier ou lorsque des personnes de différentes communautés se retrouvent pour des réalisations communes. Afin de rendre plus active notre solidarité, des projets ont été proposés tels que : visites aux malades, temps convivial du Secours catholique.

Après ce beau partage, nous avons continué à échanger fraternellement avec le verre de l'amitié et le buffet de délicieux desserts "faits maison". Quelle belle soirée !  

Marie-Thérèse  Bodin

La messe revient à Vancia

Une quarantaine de paroissiens étaient présents samedi 31 janvier pour célébrer la messe dans l’Eglise Saint Pierre de Vancia. Depuis plusieurs années, l’Eglise de Vancia était un peu oubliée, et ne s’ouvrait que pour Noël, les Rameaux, quelques baptêmes et les premières communions. Les familles liées à l’Eglise, notamment via leurs enfants catéchisés sont pourtant nombreuses. Et l’affluence lors de la messe de Noël montre qu’il y a dans le quartier un élan, une adhésion qu’il faut entretenir.

Dorénavant, l’Eglise s’ouvrira donc tous les derniers samedis du mois à 18 heures pour une célébration eucharistique. La première messe de ce nouveau calendrier a rassemblé grands et petits dans une atmosphère recueillie: merci à Mijo et Malou qui l’ont préparée, et au père François qui l’a célébrée.

Notons les prochains rendez-vous les samedis 28 février (messe des familles), 28 mars, 25 avril, 30 mai et 27 juin. Cette dernière célébration sera suivie d’un temps de partage (apéritif ou repas?) pour fêter ensemble la fin de l’année de catéchisme.

Emmeline  Baud


Ce qui va se passer


Messe des jeunes

Dimanche 8 Février : Messe des jeunes à 18h00 à St P. Chanel. Rendez-vous incontournable pour tous ceux qui le souhaitent.

Le sacrement des malades

Dimanche 15 Février : le sacrement des malades sera donné lors de la messe de 10h00 à St P. Chanel

Matinée du Pardon

Samedi 14 Mars : Matinée du Pardon de 9h30 à 12h (intervention, confession individuelle, célébration commune…) Tout le monde peut participer, enfants, jeunes, adultes. Noter bien la date


Peines et joies


Intentions : 

pour le père André Granjon (messe anniversaire à 10h00 à St P. Chanel), pour les familles Molard-Valette, pour les familles Diaz-Venet, pour Marie Catalano, son époux et sa fille Josée (25ème anniversaire) et tous les défunts de la famille.

Funérailles : 

Marie-Thérèse Varet (St Denis), Maria Escorihuela (St P. Chanel), Lydie Oundjian (St JM. Vianney), Marie-Antoinette Rull (St P. Chanel)


A savoir


Pour le prochain synode sur la famille :

Dans le discours de clôture du synode d’octobre dernier, le Pape François nous invite à réfléchir sur les idées proposées pour trouver des solutions concrètes aux nombreuses difficultés et défis que les familles doivent affronter. Nous sommes tous invités à réfléchir sur cette question : Quelles sont les attentes, quels sont les défis auxquels sont confrontées les familles aujourd’hui ?

Vos réponses doivent nous arriver à la paroisse pour le 1er mars prochain, par courrier, mail, ou en les déposants dans la boîte aux lettres de la paroisse.


On nous conseille


En route vers la messe chrismale :


Parcours de Carême proposé par notre évêque : Méditation "sur" l'Evangile du dimanche en lien avec une œuvre d'art, les lundis 23 février, et 2, 9, 16 et 23 mars de 20h30 à 21h30 à St P. Chanel.

Télécharger l'invitation du parcours de Carême.


Rappel


Proposition pour le carême : 

Dans le cadre de la réflexion synodale et à la suite de notre journée paroissiale de rentrée, la paroisse propose deux soirées de réflexion et ressourcement à propos de la famille. Danielle Eon animera nos échanges et nous apportera quelques lumières théologiques à propos de la vie de famille, ses blessures et ses souffrances mais aussi ses joies et ses espérances pour nous aider à être témoins de la bonne nouvelle de l'Evangile pour les familles.

Les rencontres auront lieu les 27 février et 17 mars de 20h15 à 22h à St P. Chanel


Télécharger la feuille paroissiale n° 373 au format pdf

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire